Quand le porcelainier de Limoges J.L Coquet s’associe au plus illustre Orfèvre de France Odiot, la collection «Rosace» voit le jour …

Fruit de la collaboration entre les deux manufactures, J.L Coquet a souhaité mettre en lumière ce remarquable héritage artistique à partir des archives plusieurs fois centenaires d’Odiot.

Ce travail a mis en lumière plusieurs décors emblématiques de cette maison, dont cette gracieuse rosace, figure symétrique, formée de courbes inscrites dans un cercle, ayant plus ou moins la forme d’une rose ou d’une étoile stylisée et particulièrement utilisée comme motif de décoration dans les arts décoratifs sous l’Empire. 

Vus récemment